Éspace Presse

Contacts

  • Nicolas Haeringer, 350.org Chargé de Campagne, nicolas@350.org, +33650861259
  • Clémence Dubois , 350.org Chargée de Campagne Désinvestissement, clemence@350.org, +33642713175
  • Melanie Mattauch, 350.org Attachée de presse Europe, melanie@350.org, +4915158120184

Latest Press Release

06/02/2018

Paris entend assigner en justice l’industrie fossile

Paris, France – Aujourd’hui, la ville de Paris a décidé d’explorer les possibilités de poursuivre en justice l’industrie des combustibles fossiles en raison de leur responsabilité dans les dommages climatiques subit par la ville, à l’instar de New York et d’autres villes américaines.

Ce voeux, déposé par le groupe écologiste et adopté au conseil municipal, acte également que Paris utilisera sa notoriété, et le mandat de présidente d’Anne Hidalgo au sein du C40 Cities Climate Leadership Group, pour convaincre d’autres grandes villes, telles que Londres, de désinvestir.

Il y a trois ans, en amont de la COP21, Paris s’était également engagé à désinvestir du secteur fossile, elle devra ainsi publier une mise à jour sur les progrès réalisés depuis 2015. (1)

«C’est une nouvelle fantastique que des villes comme New York et Paris se mobilisent pour protéger leurs citoyens et tenir les multinationales des combustibles fossiles responsables des dommages qu’elles causent. Il s’agit d’une percée majeure pour le mouvement de désinvestissement et les milliers de personnes investies dans le monde entier, qui ont poussé les villes à prendre position contre les pollueurs qui détruisent notre climat et la planète », commente Clémence Dubois, responsable France pour 350.org. Les entreprises des combustibles fossiles comme Total, Shell, BP et Exxon sont à l’origine de crues, des vagues de chaleurs qui s’intensifient à Paris, et des sévères inondations, sécheresses, feux de forêt, élévation du niveau de la mer qui frappent en France et partout dans le monde. Ce voeu est une étape cruciale vers un futur libéré des fossiles, et nous suivrons son évolution.» (2)

Ce mois-ci, Paris a subit une fois de plus d’importantes inondations, ce qui, selon Anne Hidalgo, pose «clairement une question d’adaptation de la ville au changement climatique». A la suite des inondations qui ont submergé Paris en mai 2016, des études ont en effet montré que le dérèglement climatique a augmenté par presque deux fois les chances qu’une crue advienne.

Par ce voeu, la ville de Paris affirme sa solidarité avec la Ville de New York : le 10 janvier 2018, le maire de New York, Bill de Blasio, avait annoncé que la ville désinvestirait ses fonds de pension de 191 milliards de dollars de combustibles fossiles et qu’elle intentait une action en justice contre BP, Shell, ExxonMobil, Chevron et ConocoPhillips.

Des grandes villes comme Sydney et Cape Town, ainsi que de nombreuses capitales européennes comme Berlin, Oslo, Copenhague et Stockholm se sont déjà engagées à désinvestir des énergies fossiles. Ces démarches accroissent la pression pour que les autres grandes villes du monde désinvestissent : c’est particulièrement le cas de Londres, dont le maire Sadiq Khan a jusqu’ici déçu les militants qui n’a jusqu’alors pas tenu sa promesse électorale de faire désinvestir le London City Hall.

En France, trente-trois autres autorités locales, telles que Bordeaux Lille la Rochelle, Dijon ont adopté des voeux de désinvestissement.

“Nous allons nous mobiliser localement pour demander à d’autres villes de les suivre : les collectivités ont plus de pouvoir qu’on ne le croit dans la résistance à l’industrie fossile. Elles doivent notamment exiger de la Caisse des Dépôts et Consignation qui gère les retraites complémentaires de leurs employés, fonctionnaires et contractuels, qu’elle désinvestisse. Au cours de cette année, nous demanderons à l’institution d’écouter cet élan qui advient sur tout le territoire, et de désinvestir des énergies fossiles”, ajoute Clémence Dubois.

«Le mouvement Fossil Free intensifie le mouvement en 2018», a déclaré May Boeve, directrice générale de 350.org. «Après avoir lancé le mouvement mondial de désinvestissement des combustibles fossiles, qui a permis à plus de 800 institutions (y compris des universités, des groupes religieux et médicaux) de céder plus de 6000 milliards de dollars d’actifs dans l’industrie de combustibles fossiles, nous encourageons les campagnes locales à se multiplier pour construire un monde libéré de combustibles fossiles, se tournant rapidement et équitablement vers les énergies renouvelables pour tous. Il est grand temps pour les gouvernements du monde entier de suivre ce mouvement.»

Afin de capitaliser sur ces victoires, le mouvement Fossil Free se prépare à lancer une nouvelle vague d’actions locales à travers le monde pour maintenir les combustibles fossiles dans le sol et accélérer le passage à l’énergie renouvelable contrôlée par la communauté.

  1. Concrètement : l’un des enjeux de ce vœu était de s’assurer que le fonds de dotation que la ville est en train de créer n’investisse pas dans les combustibles fossiles.Le vœu dénonçait également les investissements du « Fonds de réserve des retraites », organisme en charge de financer dans la durée les pensions des retraités, qui gère 34 milliards d’euros d’actifs. Comme le révèle le rapport de l’Observatoire des multinationales et de l’ONG 350.org, ce fonds détient des investissements directs dans 60 des 100 premières entreprises mondiales du secteur pétrolier et gazier, et dans 21 des 100 premières entreprises mondiales de charbon. La ville de Paris doit donc demander à ce que les réserves de l’IRCANTEC et de la CNRAC (toutes deux gérées par la Caisse des Dépôts) ; et que les actifs de l’ERAFP ne soient plus investis dans les combustibles fossiles.
  2. Notre rapport sur les investissements carbonés de la Caisse des Dépôts est disponible ici

 

 

###

Contact:

Clémence Dubois, 350.org France Campaigner, clemence@350.org, +33 6 4271 3175

Melanie Mattauch, 350.org Europe Communications Coordinator, melanie@350.org, +49 151 5812 0184

Notes:

Le vœu pour un Paris décarboné adopté peut-être trouvé ici.

FacebookTwitter