PREMIERE ETAPE  

CHOISISSEZ VOTRE CIBLE

ET

CONSTITUEZ UN GROUPE DE CAMPAGNE

Première étape Choisissez votre cible & créez votre collectif Deuxième étape Lancez une pétition & votre campagne Troisième étape Passez à l'action & élargissez la campagne Quatrième étapeConstruisez le rapport de force Cinquième étapeFaites monter la pression & mobilisez vous Sixième étape GAGNEZ Pour aller plus loin Conseils, infos, chiffres, etc. Pourquoi désinvestir ?Les arguments

Nous sommes tou.te.s lié.e.s à des institutions qui devraient renoncer à soutenir les combustibles fossiles, qu’il s’agisse d’une commune, d’une université, d’un musée, d’une caisse de retraite…

CHOISISSEZ VOTRE CIBLE

Une collectivité locale

En France,  à de rares exceptions près, les collectivités locales ne détiennent pas d’investissements. Elles restent cependant des cibles privilégiées d’une campagne de désinvestissement. En effet, en tant qu’employeur, votre commune, votre communauté d’agglomération, votre département ou votre région, cotisent auprès d’une caisse de retraite. Cette dernière investit directement sur les marchés financiers. Les collectivités locales peuvent donc demander aux caisses de retraites auxquelles elles cotisent de désinvestir des combustibles fossiles. 34 collectivités françaises l’ont déjà fait – pourquoi pas la vôtre ?

CVN0hl9XIAAZl11Plus les collectivités locales seront nombreuses à aller dans ce sens, plus nous pourrons affirmer que le désinvestissement n’est pas uniquement un impératif climatique, mais une revendication démocratique.

N’hésitez donc pas à passer à l’action !


Une université

Les universités ont une responsabilité importante dans la lutte contre le changement climatique. Elles ne peuvent pas d’un côté prétendre préparer la jeunesse à la construction d’un avenir meilleur, et de l’autre continuer à soutenir l’industrie fossile qui s’emploie à rendre la planète inhabitable.

15901369914_14f4f50481_kCertaines universités et grandes écoles investissent directement sur les marchés financiers. D’autres le font via des fondations. Celles qui fonctionnent uniquement sur des fonds publics et n’investissent à cet égard ni directement, ni indirectement, restent des cibles importantes de la campagne de désinvestissement. En tant qu’employeurs (professeur.e.s, maîtres de conférences, chargé.e.s de cours, personnels non-enseignants, etc.), les universités cotisent en effet à des caisses de retraite, qui investissent directement sur les marchés financiers. Vous pouvez donc demander à l’administration de votre université d’exiger des gestionnaires des retraites de ses employés qu’ils désinvestissent.

N’hésitez donc pas à lancer votre propre campagne et rejoindre la semaine zéro fossile dans les universités du 01 au 7 avril 2017.


Une institution culturelle

Total, à travers sa fondation, entretient des liens nombreux avec nos institutions culturelles. En acceptant de recevoir des dons d’entreprises du secteur des combustibles fossiles, telles que Total, les institutions culturelles contribuent à renforcer l’idée que nous pouvons exploiter les combustibles fossiles sans dommage et permettent à Total d’asseoir sa légitimité sociale en le laissant s’afficher comme entreprise responsable.

Une campagne a été lancée, demandant au Musée du Louvre de mettre fin au partenariat qu’il entretient avec Total. Rejoignez la campagne ici. 


Une paroisse

FR_popequote2Vous pouvez demander à votre paroisse de désinvestir.
Vous pouvez également soutenir notre campagne demandant à la Banque du Vatican de cesser de soutenir les combustibles fossiles.


CONSTITUEZ UN GROUPE DE CAMPAGNE

 

Constituer un groupe pour porter votre campagne est une étape décisive. Vous pouvez bien entendu avancer pas-à-pas. Votre groupe de départ peut n’être composé que de quelques individus, et c’est souvent le cas. Vous pouvez également proposer à des organisations ou collectifs existant de porter la campagne, plutôt que de repartir de zéro.

Alors n’hésitez plus, identifiez les personnes et les groupes qui pourraient être intéressé.e.s par votre campagne & organisez une première réunion !

Vous trouverez sur notre site dédié aux organisateurs beaucoup de conseils pour animer une réunion et un groupe nouvellement constitué. 

18877036370_9b11442207_z

Quelques conseils supplémentaires :

  • Préparez au mieux la première réunion de votre groupe (qu’il s’agisse d’un groupe de campagne ad hoc ou de la réunion d’un collectif existant auquel vous souhaitez proposer de lancer une campagne de désinvestissement).
  • Relisez les arguments en faveur du désinvestissement, et présentez la cible que vous avez choisi, en prenant soin d’expliquer pourquoi elle vous semble pertinente : montrez que votre campagne est gagnable, et qu’elle vous permettra de renforcer votre groupe.
  • N’avancez pas trop vite au début. Prenez le temps de construire des relations de confiance et d’amitié avec les autres membres de votre groupe.
  • Essayez d’en savoir plus sur les compétence et l’expérience de chaque membre de votre groupe. Chaque savoir-faire pourra s’avérer très utile !
  • Pensez aux outils que vous utiliserez pour rester en contact entre chaque réunion : listes de discussions, groupe Facebook, outil de partage de fichiers, etc. sont à cet égard très utiles.
  • Pour autant, organiser des réunions régulières est également important, pour renforcer la dynamique de votre campagne. Rien n’est pire qu’une réunion qui ne sert à rien – n’organisez pas de réunion sans but clair et précis.
  • Veillez à ce que chacun.e trouve sa place, quelle que soit sa disponibilité. Pensez, en particulier, à rester en contact avec celles et ceux qui ne peuvent participer à vos réunions.
  • Privilégiez la prise de décision par consensus, pour permettre à chaque membre de votre groupe d’être directement associé aux décisions.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide !

FacebookTwitter